Lalan Galerie d'art
S’il vous plaît cliquez ici pour voir

‘Un peintre de notre époque mais d’influence orientale, d’inspiration chinoise : je reste chinoise et contemporaine.’

L’œuvre de Lalan s’inscrit entre deux cultures: entre le patrimoine de l’une des plus anciennes civilisations au monde et la scène artistique parisienne de la seconde moitié du vingtième siècle. En conciliant ces deux perspectives parfois antithétiques dans son œuvre, Lalan rejoint d’autres artistes chinois de renom qui travaillèrent à Paris pendant la même période, en particulier son premier mari, Zao Wou-Ki, ainsi que Pan Yulian, Sanyu et Tang Haiwen, qui résistèrent tous à la pression de peindre comme leurs contemporains occidentaux, ou de chercher refuge dans les thèmes familiers de la peinture chinoise traditionnelle à l’encre et au pinceau. Chacun sut, en effet, trouver un style personnel, distinct, qui fit de l’échange culturel un point de départ et non pas une entrave. Lalan n’y fit pas exception. Chinoise de naissance, Xié Jing-Lan dite Lalan, vécut en France pendant près de cinquante ans, obtint la nationalité française mais ne songea jamais pour autant à renier son passé.

Interaction complexe entre tradition et invention, Orient et Occident, son art rappelle constamment cette dualité culturelle dans laquelle il s’exalte.

 
Print